Chers amis et correspondants, je reçois ces temps-ci, par l’intermédiaire du formulaire de contact qui a normalement sa place dans cette rubrique, une grande quantité de messages commerciaux en tous genres. Pour tenter de tarir le flux, au moins quelque temps (comme je l’avais fait avec succès il y a quelques années), je supprime donc le formulaire, de façon provisoire. Si vous cherchez à me joindre, veuillez le faire par un autre moyen : par une adresse dont vous disposez à titre personnel, ou par des connaissances communes, ou encore par le mail de mon université, qui fonctionne bien.

A bientôt donc. Et bon été ! (nous sommes fin juillet 2019…)

D.G.