Juillet 2018 : Avignon

Le 11 juillet 2018, je coordonne une journée de rencontres autour de 1968 et le théâtre, à la Maison Jean Vilar (Avignon) et à la demande de sa directrice, Nathalie Cabrera.

Deux discussions y auront lieu : une le matin, consacrée au mois de juillet 68 au Festival d’Avignon, avec Emeline Jouve, Kate Bredeson et moi-même (modération : N. Cabrera) ; l’autre l’après-midi, portant sur les résonances de 1968 dans des pratiques théâtrales d’aujourd’hui, avec Ferdinand Flame (élève du TNS), Julie Bertin (Birgit Ensemble), Didier Ruiz, metteur en scène programmé au festival cette année, (modération : D.G.). La composition de ces deux tables rondes sera complétée dans les prochaines semaines.

A l’issue de cette journée, Robin Renucci lira un extrait de Mai, juin, juillet (de D.G., Ed. Les Solitaires Intempestifs, 2012).

Renseignements auprès de la Maison Jean Vilar :

http://www.maisonjeanvilar.org/public/accueil.html et 06 62 02 55 70

*

Mai 18 : Lausanne

Le 16 mai 2018, je participe à une séance du Groupe Vaudois de Philosophie (à Lausanne) autour de Spinoza, et à propos du spectacle Aux corps prochains (Chaillot et TNP, 2015, voir Aux corps prochains (Sur une pensée de Spinoza)), et de l’article que je lui ai consacré dans la Revue de Métaphysique et de Morale (2-2018, juin 2018), intitulé : « Une pensée en jeu de scène ».

Renseignements auprès de spinoza@philo-vaud.ch

 

 

Avril 18 : Privas, Genève

Le 1er avril 2018, a lieu au théâtre de Privas (Ardèche), que dirige Dominique Lardenois, une représentation de la pièce Soulever la politique (Hypothèse-théâtre), que j’ai écrite en 2017 et qui est mise en scène par Stanislas Roquette. Ce spectacle a été créé à la Comédie de Genève en octobre-novembre 2017. On pourra en consulter le générique complet sur Soulever la politique .

 

*

A l’initiative de Christophe Chalamet, une discussion aura lieu le 10 avril 2018 à la faculté de théologie de Genève, autour de mon livre Des Verticales dans l’Horizon, qui paraît en ce mois de mars aux éditions Labor et Fides.

Cette table ronde réunira les professeurs Hans-Christophe Askani, Andreas Dettwiller, Elisabeth Gangloff-Parmentier et moi-même.

Je me réjouis beaucoup de cette rencontre, qui s’annonce passionnante. A 18h, Uni-Bastions, salle B012. Entrée libre.

Mars 18 : L’Oratoire, et IMA

Le cycle « Philosophie et théologie » est organisé pour une deuxième année à l’Eglise de L’Oratoire du Louvre. Cette nouvelle série a été conçue par le pasteur Marc Pernot, avec Olivier Abel, Philippe Gaudin et moi-même.

J’ai donné dans ce cadre, le 6 mars 2018 à 20h, un exposé sur le thème : Persévérer sur la frontière (A propos du rapport entre théologie et philosophie selon Paul Tillich). La séance a lieu au 4 rue de l’Oratoire à Paris (1er) dans la salle Monod (2ème étage).

On trouvera le texte intégral de cette conférence, en accès libre, sur la page http://denisguenoun.org/ecrits-et-reflexions/autres-ecrits/perseverer-sur-la-frontiere/

Je rappelle à cette occasion que les six conférences que j’ai présentées l’an dernier dans ce même cycle, réécrites et révisées, paraissent en ce mois de mars 2018 aux éditions Labor et Fides, sous le titre Des Verticales dans l’horizon (Six croisements entre philosophie et théologie).

*

Le 15 mars, j’ai présenté un exposé à l’Institut du Monde Arabe, sous le titre « Valeurs du corps », dans le cadre d’une journée de réflexion organisée par l’Académie de Versailles.

Le texte est en accès libre sur la page : Valeurs du corps

 

Février 18: Nice

Le 14 février 2018, à 10h, je donne une conférence au Lycée Masséna de Nice, à l’intention de deux classes préparatoires (philosophie et théâtre) et à l’invitation de Mme Nadège Goldstein.

La conférence porte pour titre « L’adresse au sans-visage« , avec pour sous-titre « Remarques sur le jeu des acteurs ».

Son texte est disponible, en accès libre, sur la page L’adresse au sans visage.

Janvier 18 : Nantes (BIS), et Po&sie

Dans le cadre de la Biennale internationale du spectacle vivant (Nantes, 17-18 janvier 2018), j’ai été invité par Fabien Jannelle à faire une brève intervention sur la « Déclaration de Villeurbanne » adoptée par une réunion de directeurs de théâtres publics en mai 1968.

J’avais eu à travailler sur ces événements, de façon approfondie, pour l’écriture de la pièce Mai, juin, juillet (Editions Les Solitaires Intempestifs 2012), qui a été créée au TNP (Villeurbanne) en 2012, puis au Festival d’Avignon 2014, et reprise au TNP en mai-juin 2015.

On trouvera le texte de cette intervention à Nantes dans la page « Actualités », sous le lien Déclaration de Villeurbanne.

*

Le samedi 20 janvier 2018, j’ai participé au quarantième anniversaire de la revue Po&sie, en faisant une très brève intervention à la Maison de la Poésie (Paris).

On trouvera le texte de cette intervention dans la rubrique « Actualités », sous le lien Po&sie .

 

Nov 17 : Colloque (Lausanne-Genève)

Un colloque intitulé « Hypothèses sur le théâtre, la politique, l’Europe, la philosophie – Avec Denis Guénoun » est organisé par les universités de Lausanne et de Genève et par la Comédie de Genève. Il se tiendra les 2 novembre (Université de Lausanne), 3 novembre (Université de Genève) et 4 novembre 2017 (Comédie de Genève), à l’initiative des professeurs Marc Escola (Unil), Martin Rueff et Eric Eigenmann (Unige), ainsi que d’Hervé Loichemol (ancien directeur de la Comédie de Genève).
Pendant ces trois journées, le colloque accueillera les interventions de trente et un participants venus de plusieurs pays. La première journée est consacrée aux questions soulevées par mon travail dans le domaine de la théorie du théâtre, la seconde mettra en discussion mes propositions en matière de politique, de philosophie et de théologie, et la troisième interrogera mes travaux et réalisations dans l’écriture dramatique, scénique et littéraire.

*
Programme complet du colloque : 

Hypothèses sur le théâtre, la politique, l’Europe, la philosophie.

Avec Denis Guénoun

Université de Genève, Université de Lausanne, Comédie de Genève

2-3-4 novembre 2017
*

Université de Lausanne

2 novembre 2017,

Bibliothèque Cantonale Universitaire, salle 511

Métro Moulines

Matinée (9h-12h30)

Quatre mots d’ouverture : Marc Escola, Eric Eigenmann, Hervé Loichemol, Martin Rueff

Robert Abirached, Avant-Propos

Romain Bionda (Unil), « Lire le théâtre avec Denis Guénoun »

Lise Michel, « En attendant leur tour : les spectateurs de théâtre et le partage du jeu » (Le Théâtre est-il nécessaire?)

11h. Pause café

Bénédicte Louvat (Université de Toulouse), « Le théâtre qu’on fait, le théâtre qu’on voit »

Marc Escola (Unil), « Descendre au parterre »

Après-midi (14h-17h30)

Danielle Chaperon (Unil), «Et la comédie est-elle nécessaire ?» (Autour de Avez-vous lu Reza ?)

Delphine Abrecht (Unil), «  Il faut jazzer le théâtre » (Hors-cadre 2 de Le théâtre est-il nécessaire ?)

Esa Kirkkopelto (Académie de théâtre, Helsinki), « Apokatastasis scénique »

15h30 Pause café

Patrick Suter (Unibe), « Un théâtre d’après “la faille” ».

Michaël Groneberg (Unil) : « Au-delà de la mimêsis. Le potentiel anti-platonicien de l’approche de Denis Guénoun dans Le théâtre est-il nécessaire? »

Discussion générale avec Denis Guénoun

*

Vendredi 3 novembre

Université de Genève

Auditoire des Philosophes (201), Bâtiment des philosophes (20, Boulevard des Philosophes, 22, 1205 Genève)

Matinée (9h-12 h.30)

9.00 Edwy Plenel, (Mediapart), « Denis Guénoun ou l’au-delà de nous-mêmes »

9.30 Paola Marrati, (Johns Hopkins University), « Une politique du bien »

10.00 Pause café

10.30 Jean Baptiste Brenet, (Paris I, Panthéon Sorbonne), « Hypothèses sur les arabes (et l’Europe) »

11.30 Ivan Segré, (Philosophe, LAAA), « Les Hypothèses sur l’Europe de Denis Guénoun »

12.00 Maria Ortega (Université de Vienne), « Une pensée du jeu mise en jeu: traduire Denis Guénoun »

12.30 Pause déjeuner

Après-midi (14.30-17.30)

14.30 Olivier Dubouclez, (Université de Liège), « Sur une scène intérieure, Augustin par Denis Guénoun »

15.00 Christophe Chalamet, (Université de Genève), « Histoire et nouveauté. Une lecture théologique de la Trilogie de Pâques »

15.30 Pause café

16.00 Martin Rueff, (Unige) « La puissance et l’acte »

16.30 Michel Deguy, (Po&sie), « le poème prophète de malheur ? Joie & tristesse aujourd’hui »…

17.15 – Discussion générale avec Denis Guénoun

Création :  Soulever la politique

Texte : Denis Guénoun, Mise en scène Stanislas Roquette.

A la Comédie de Genève (grande salle), le vendredi 3 novembre à 20h.

Durée : 1h30
*

Samedi 4 novembre

Comédie de Genève, Boulevard des Philosophes 6, 1205 Genève

Matinée (9h. – 12h45)

9.00 Eric Eigenmann (Unige), « La révolte des fils »

9.30 Bernadette Bost (Université de Lyon), Sur la Trilogie de Pâques : Le Printemps, 1985, La Levée, 1989, et Le Pas, 1992

10.00 : Emeline Jouve, (Institut National Universitaire Jean-François Champollion), « Mai, juin, juillet. Histoire(s) de révolution(s) »

10.30  Pause café

11.00 : Jérôme Thélot, (Lyon 3, Jean Moulin), « La poétique du Citoyen »

11.30 « Désir de théâtre. A la croisée du théâtre, de la philosophie et de la politique », Entretien de Stanislas Roquette avec Eric Eigenmann

12.00 Denis Guénoun : « Pourquoi des « hypothèses » » ?

12.45     Pause déjeuner

Après-midi (14h15 – 17h30)

14.15 Autour de Un sémite

Table ronde:

Denis Guénoun

Jean-Louis Jeannelle (Université de Rouen)

Hervé Loichemol

Michel Voïta

15.15  Pause café

15.45 Sur l’écriture de plateau  – Aux corps prochains (sur une pensée de Spinoza) (2015) et Soulever la politique (2017) 

Intervention d’Alexis Leprince : « Genèse de la « Déclaration » (Aux corps prochains) »

Table ronde:

Denis Guénoun

Bernard Bloch

Alexis Leprince

17.00 Discussion générale avec Denis Guénoun

*

Oct-nov 17 : Soulever la politique

Du 31 octobre au 5 novembre 2017, a lieu à la Comédie de Genève (direction Natacha Koutchoumov et Denis Maillefer) la création de ma nouvelle pièce, intitulée Soulever la politique (Hypothèse-théâtre), mise en scène par Stanislas Roquette, et interprétée par Alvie Bitemo, Eunil Ko, Louanphinith Boun Sy, et Stanislas Roquette. On pourra également lire ci-dessous le générique complet de cette réalisation.
Création sur un texte original, ce travail prend la suite mais se distingue totalement du Prologue présenté au Panthéon en mars dernier.

Générique du spectacle :
Soulever la politique

Conception : Stanislas Roquette et Denis Guénoun

Texte : Denis Guénoun
Mise en scène : Stanislas Roquette
Avec : Alvie Bitemo, Eunil Ko, Luangphinith Boun Sy, Stanislas Roquette
Scénographie : Camille Duchemin
Création graphique – vidéo : Nadia Nakhlé
Lumière : Geneviève Soubirou
Collaboration dramaturgique : Alexis Leprince
Conseil chorégraphique : Chrystel Calvet

Une production déléguée Artépo (administration Alice Perot-Hodjis, développement-diffusion Anne-Sophie Dupoux)
Coproduction Comédie de Genève, Théâtre de Privas, avec le soutien du Théâtre National de Chaillot, du Théâtre de Suresnes-Jean Vilar et de la Maison des Métallos (Paris).

L’écriture de la pièce a bénéficié d’une commande de France Culture (Fictions)

Cette création a été précédée par Soulever la politique – Prologue, lecture de textes de Victor Hugo, Jean Jaurès, Rosa Luxemburg et André Malraux, présentée au Panthéon (Paris) le 24 septembre 2017 avec Alvie Bitemo et Stanislas Roquette, direction Denis Guénoun, coproduction Artépo-Centre des Monuments Nationaux, avec le soutien du Théâtre National de Chaillot et du Théâtre de Suresnes-Jean Vilar.

 

Mai 17 : Bonhoeffer

le mardi 16 mai 2017, le groupe « Philosophie et théologie » discute un exposé que je présente sur « l’idée de religion », à la lumière des réflexions de Dietrich Bonhoeffer dans ses dernières lettres de prison.

Le texte et la vidéo de cette séance sont publiées sur ce site après quelques jours.

Le 21 mai, une lecture prévue dans le cloître de l’Eglise des Billettes (Paris), sur La liberté du chrétien de Luther, est reportée à une date ultérieure.

Avril 17 : sur le mythe

La prochaine séance du groupe « Philosophie et théologie », que j’anime avec le pasteur Marc Pernot à l’église protestante de l’Oratoire du Louvre, aura lieu ce mardi 18 avril de 20h à 21h30, au 4 rue de l’Oratoire, 75001 Paris (salle Monod, 2ème étage).
J’y présenterai un exposé sur la question du mythe, envisagée en liaison avec l’oeuvre du théologien allemand Rudolf Bultmann (1884-1976).
Le contenu des séances précédentes est disponible, en vidéo et, pour les exposés, en version écrite, sur ce site, à la rubrique Ecrits et réflexions ainsi que sur le site de l’Oratoire du Louvre.