Entrées par Denis Guénoun

Bernanos en 1968

On pourra trouver ci-dessous le lien vers l’édition du mémoire de maîtrise intitulé « Journal d’un curé de campagne – problèmes d’analyse de récit », soutenu à la faculté d’Aix-en-Provence en septembre 1968

Vues sur l’année qui vient

Voici quelques informations sur les activités publiques prévues, à ce jour, pour la « saison » 2020-2021. Mais comme nous le savons, ces prévisions sont susceptibles de modifications, en fonction de la situation sanitaire.

Disponibilité en librairie

Une lectrice, qui souhaitait découvrir les Hypothèses sur l’Europe (Circé, 2000), m’a signalé que, l’ayant demandé dans une bonne librairie, elle avait reçu pour réponse que l’ouvrage « n’est plus disponible ». Elle a eu alors l’excellente idée d’insister

Printemps 1968, suite

On pourra trouver ci-dessous le texte intégral de la communication que j’ai présentée au premier colloque de Cluny, « Littérature et linguistique », tenu en avril 1968 à l’invitation de la revue La Nouvelle critique.

« La Pensée », juin 1968

Dans le numéro 139 de La Pensée, revue théorique du parti communiste, paraît en juin 1968 l’article « Sur les tâches de la critique » que je réédite en accès libre par le lien ci-dessous, avec une préface originale récente – dans le cadre du cycle d’éditions et rééditions « Ecrits théoriques de jeunesse ». Projet un peu étrange,

Colloque de Cluny, avril 1968

Avec cette publication, commence une nouvelle série de rééditions ou de mises à disposition de textes inédits. En l’occurrence, il s’agit d’Ecrits théoriques de jeunesse, répartis entre 1968 et 1986.

Vérité de la digression

J’ai été assez bouleversé par la vidéo dont je communique le lien ci-dessous. Voici ce que je comprends de ses circonstances. En 2013, Lucien Sève est invité à participer à une université d’été, que je suppose être celle du parti communiste,

Mai? Juin? Juillet?

Comme on peut s’en douter, aucune intervention publique n’est prévue pour les mois qui viennent, si ce n’est par écrit – en particulier sur ce site, dans le « Journal public ». En attendant, et puisque les temps semblent propices à la lecture, puis-je me permettre de rappeler le texte ci-dessous ? Editions Les Solitaires Intempestifs, 2012. […]

Confiance ?

22.04.20 D’où me vient cette conviction étrange que l’histoire a un sens ? L’histoire humaine, mais aussi celle de l’univers, et même, sans privilège d’aucune sorte et au sein de tous les périls, l’histoire de ma vie ? Ce point d’appui intérieur, qui toujours tient dans les ébranlements,

Oran et « La Peste »

12.04.20 Avant le début du confinement, j’ai acheté La Peste. Comme beaucoup d’autres, j’avais lu le roman de Camus vers la fin de l’adolescence, il y a donc très longtemps, et j’en conservais un souvenir vague – une ambiance.