Un dialogue avec Ernesto Laclau

Denis Guénoun et Ernesto Laclau

laclau.jpg

l’Europe et la citoyenneté planétaire

 

le jeudi 7 février 2008

de 18h30 à 21h00

Maison de l’Europe de Paris 35, rue des Francs-Bourgeois

75004 Paris Tél : 01 44 61 85 99

 

Inscription : debat@paris-europe.eu

En réponse à la carte blanche qui lui a été proposée, Denis Guénoun invite Ernesto Laclau à un entretien européen sur le propos suivant : « L’Europe est une synthèse instable entre une dynamique universaliste et une tendance identitaire. Successivement, ou simultanément, elle ne cesse de s’affirmer à la fois comme projet de monde et comme protection de soi. Dans le nouveau dispositif mondial, il s’agit de se demander quelle est la signification de l’idée et de la réalité européennes au regard des désirs et pratiques d’émancipation des humains dans leur ensemble. Peut-on imaginer une sorte d’alliance entre la puissance de l’Europe et la liberté du monde ? La dynamique européenne est elle un accélérateur d’universalité – au regard des exigences de justice, d’égalité, d’émancipation de tous ? Ou bien faut-il plutôt y voir la mise en place d’un cercle continental fermé, d’un espace abrité pour nantis ? Et, sur le plan politique en particulier, le souci d’un devenir transnational et transcontinental, d’une gouvernance démocratique mondiale – d’une citoyenneté planétaire – trouve-t-il dans le projet européen un facteur d’entraînement, ou au contraire un frein ? » (Denis Guénoun) 

 Ernesto Laclau est professeur de théorie politique à l’Université d’Essex et professeur invité à l’université Northwestern, auteur notamment de La raison populiste (à paraître aux Ed. du  Seuil en février 2008), co-auteur avec Chantal Mouffe de Hégémonie et Stratégie Socialiste (Routledge, 1985, à paraître aux Solitaires Intempestifs à l’automne 2008), Elusive Universality (à paraître chez Routledge, mai 2008) 

Denis Guénoun est professeur à l’Université Paris-Sorbonne, auteur  notamment d’Hypothèses sur l’Europe (Circé, 2000), L’Enlèvement de la politique (Circé, 2002), Après la révolution, Belin, 2003. Il est également auteur de  théâtre (Ruth éveillée, Les Cahiers de l’Egaré, 2007) et d’essais sur le théâtre et la littérature. 

Entretien modéré par Ghislaine Glasson Deschaumes, directrice du programme « Culture et Politique » à la Maison de l’Europe de Paris, directrice de
la revue Transeuropéennes