Artaud-Barrault au Marigny

Dans le cadre du centenaire de Jean-Louis Barrault, nous présentons le lundi 11 octobre au Théâtre Marigny une mise en voix et en espace de textes témoignant de la relation entre Barrault et Artaud.

La soirée débute à 20h, avec la projection d’un montage vidéo de 25 minutes réalisé par l’équipe du centenaire, et se poursuit par notre présentation – d’une durée d’une heure environ -, dont on peut lire ci-dessous la brève annonce qui figure dans la plaquette de ces manifestations.

L’entrée est libre, dans la limite des places disponibles et il n’y a pas de réservations.

L’échange entre Antonin Artaud et Jean-Louis Barrault fut profond et durable. Artaud salua la première mise en scène de Barrault (Autour d’une mère, d’après Faulkner), par un texte retentissant, repris dans Le Théâtre et son double : « On peut dire que c’est cela le théâtre, ce que Jean-Louis Barrault en a fait ». Barrault consacre à Artaud de nombreuses pages dans ses livres, marqués par la trace du poète : « Il était d’une aristocratie fondamentale. Artaud était un prince. ». Surtout, Artaud adressa à Barrault quelques lettres, durant leur commune jeunesse parisienne, puis expédiées du Mexique, ou encore de Rodez, pendant l’épreuve violente de l’internement. C’est l’intégralité de ces lettres, peu connues – et d’une intensité stupéfiante – qui forme le cœur de la soirée conçue par Denis Guénoun et interprétée par Stanislas Roquette.

*

invitationmarigny.pdf