« Paysage de nuit avec oeuvre d’art » (1991) avec une préface inédite (2015)

Enfin, dans ce programme de rééditions, après tant de monstres, une pièce de théâtre aux dimensions presque raisonnables. Durée modérée, douze personnages.

Surtout un parti-pris politique  aigu, dans une écriture aux accents parfois brutaux, et au lyrisme par moments débridé. 

*

Le prière d’insérer de l’édition originale (Les Cahiers de l’Egaré, 1992), indiquait :

« Au cours d’une guerre civile, contemporaine et imaginaire, deux militants sont chargés de transporter en camion une grande oeuvre d’art. Ils ont rendez-vous, de nuit, dans une clairière, avec d’autres convoyeurs qui devront emporter l’objet.

Ils arrivent au rendez-vous en avance. Ils sont fatigués. Déchargent l’oeuvre – empaquetée, invisible – et prennent sa place dans le camion pour dormir un peu.

Pendant leur sommeil, entre dans la clairière un groupe de Morts. »

 

En accès libre, colonne de gauche, ou en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://denisguenoun.com/documents/textes-2/paysage-de-nuit-avec-oeuvre-dart-1991-avec-une-preface-originale-2015/