Réorganisation de la compagnie Artépo

L’association Artépo, depuis sa création en 2007, a été dirigée par un bureau composé de Michel Deguy (président), Paola Marrati (vice-présidente) et Mark Sinclair (secrétaire). Pendant toute cette période, j’ai animé son activité, consacrée à la mise en oeuvre des projets (principalement de théâtre, mais pas seulement) conçus et réalisés par Stanislas Roquette et moi-même, ensemble ou séparément. Ces onze années ont été particulièrement riches en créations artistiques et intellectuelles.

Il nous a semblé souhaitable, aujourd’hui, de procéder à une réorganisation de ce travail, et donc de la structure qui le porte. Dans ce but, l’Assemblée Générale extraordinaire de l’Association Artépo qui s’est tenue le 19 décembre 2017 à Paris a pris les résolutions suivantes :

– après la démission de ses membres, le bureau a été renouvelé, et se compose désormais de Raphaël Lardon (président), Raphaëlle Aellig-Régnier et Jacques Téphany (vice-présidents). J’ai démissionné de ma fonction de directeur, et Anne-Sophie Dupoux a été désignée comme nouvelle directrice. Simultanément, et en liaison avec cette réorganisation, Alice Perot Hodjis, qui assumait depuis plusieurs années l’administration des productions d’Artépo et le suivi de sa gestion, a souhaité également cesser son activité dans ce cadre, et n’a plus de responsabilités de gestion depuis la date de cette Assemblée.

– l’Association Artépo se donne pour but dans la prochaine période de porter et promouvoir l’action artistique et de création de Stanislas Roquette, ainsi que d’autres travaux qui sembleraient utiles et bienvenus.

Je suis très heureux de cette transmission, que j’ai vivement souhaitée et qui correspond à mes convictions les plus profondes, éthiques et artistiques. J’adresse de tout coeur mes voeux de plein succès à Stanislas et à l’association. Je continuerai, pour ma part, avec beaucoup d’enthousiasme, d’être membre d’Artépo et de contribuer à son activité, d’une façon décidée d’un commun accord.

Bon travail désormais !