Ci-dessous, les entrées du “Journal public”, classées en ordre inversé, de la plus récente à la plus ancienne.

Une dame

20.10.19 Ce dimanche 19 octobre, vers 11h30, j’ai pris le bus 91, à l’arrêt Jean-Pierre Timbaud, en direction de la Gare de Lyon. Je devais y retrouver pour déjeuner mon ami britannique Mark Sinclair, qui, en compagnie de son jeune garçon Joseph, âgé de neuf ans, était de passage à Paris. Il pleuvait abondamment.

Un article de 1995

Au milieu des années 1990, Ambre Atlan, aujourd’hui décédée, avait créé à Strasbourg un cahier intégré à chaque livraison de la vénérable revue Saisons d’Alsace, que dirigeait alors Bernard Reumaux. Dans le cadre de ce fascicule périodique, intitulé Le Cahier des Saisons, elle m’avait invité pour plusieurs contributions, listées dans page récapitulative qu’on peut consulter sur ce […]

Blanche et Reine

Mon grand-père, Léon Guenoun, était l’aîné de onze enfants. Son premier fils (mon père) a grandi auprès de sa mère, le couple ayant divorcé avec dureté. Du coup, l’enfant est resté longtemps éloigné du monde paternel. Je crois que le contact s’est renoué dans les années quarante, sous les graves secousses du temps [1].

Poétique?

Je cherche un point, ou une zone, de croisement entre deux lignes de vérité. La ligne de l’athéisme [1], lequel est vrai comme critique des figures, déposition des idoles. Et la ligne de l’accueil d’un sens infini transcendant, dont la vérité est attestée par les élans de joie (esthétique, érotique, éthique et politique). Ma recherche […]

Âme

Dans une précédente entrée (http://denisguenoun.org/2018/12/31/foi/), j’ai indiqué que la foi qui m’occupe, et à quoi je voudrais me vouer, vise un « sens infini transcendant ». Cette dénomination soulève, parmi beaucoup d’autres, deux difficultés. La première, déjà évoquée à plusieurs reprises, est la difficulté de s’adresser à ce que désigne un terme d’allure si impersonnelle, alors que […]

X.

La foi dont il a été question dans l’entrée du Journal portant ce titre (“Foi”, le 31.12.2018, http://denisguenoun.org/2018/12/31/foi/) y a été évoquée selon l’une seulement de ses faces, comme foi en un sens infini transcendant, cosmique et historique. Mais un autre versant est celui qui se réfère à un événement, dont témoignent les écrits évangéliques, […]

Foi

Dans le vocabulaire religieux, auquel je suis si rétif, un mot a fini par rayonner, jusqu’à traverser mon expérience : foi. Je parviens à l’entendre, à peu près dépouillé de ses encombrantes parures et de sa solennité empesée, jusqu’à l’employer moi-même sans trop me sentir couvert d’un vêtement d’emprunt. Mais, à peine prononcé, il ouvre sur un […]

Nouvelle époque

Deux changements profonds se produisent, simultanément, et sans aucun doute l’un influe sur l’autre. Premièrement, la situation politique, intellectuelle et sociale, en France et sur la planète, connaît une mutation de très grande ampleur. Deuxièmement,

Encore l’adresse

14.08.18 Pour la dimension théorique, réflexive, en ce qui concerne la transcendance je suis à peu près résolu. L’importance du terme, et de ce qu’il tente de viser semble m’avoir définitivement saisi : le fait qu’il y a du sens, qui donne signification, orientation et sensibilité au devenir cosmique, et humain [1].

Un jeu

13.08.18 Le mot « sens » connaît trois sens courants, ordinaires – bien qu’ils ne semblent pas procéder tous trois d’une seule étymologie, mais plutôt de deux [1] – : le sens comme signification (le sens d’un mot, d’une phrase) ;