Edito le 13.04.16

Certains lecteurs se seront peut-être étonnés de trouver le Journal un peu inactif ces dernières semaines. C’est que j’ai prononcé plusieurs conférences en des lieux divers (Francfort, Ircam, Genève – voir Agenda-), qui m’ont demandé beaucoup de travail et que j’ai tenu à écrire. Elles sont toutes publiées sur ce site, dans la rubrique Ecrits et réflexions, et accessibles dans la colonne d’Actualités. Je continuerai de le faire, dans les prochaines semaines, pour mes interventions à Budapest, à Harvard ou en Sorbonne – sauf si elles ne sont pas rédigées, bien sûr, ou si elles sont appelées à une prochaine publication sur papier en revue ou en livre (la règle ici, on s’en souvient, étant d’éditer les textes inédits ou devenus introuvables).

Dans ce même esprit, je continue à livrer ou à préparer l’édition d’oeuvres littéraires, souvent théâtrales, anciennes ou récentes. Je viens de le faire pour ma version française du Banquet de Platon (2008), qui est en accès libre, comme tous les autres travaux que je rends publics ici – avec une consistante préface originale et inédite. (On pourra se reporter à l’article écrit à ce sujet). J’ai l’intention d’y ajouter bientôt des vidéos de spectacles.

Mais tout ceci, on le comprend, demande du temps, pour que les choses soient faites avec soin, et dans l’idée de la machine d’édition, machine littéraire, dont ce site tente de soutenir le pari. Merci aux habitués, ou aux passants, pour leur visite.